Qu'est ce qu'une surjeteuse?

Publié le : 27/05/2017 21:20:41
Catégories : Découvertes Machines

Comment fonctionne une surjeteuse ?

Une surjeteuse est une machine qui vous permet de faire de belles finitions, d’embellir vos ouvrages et d’obtenir un travail professionnel. Mais savez vous comment fonctionne une surjeteuse ? A la différence d’une machine à coudre qui fait un point de couture noué, une surfileuse fait des points de chainette.

point surjeteuse

Une surjeteuse travaille avec 2, 3 et 4 fils suivant ses capacités et surtout le travail voulu. Disposant d’un couteau raseur, il permet de faire la propreté des tissus avec leur couture. Elle dispose également d’un fonction différentiel permettant de froncer ou tendre le tissus en fonction de ce qu’on souhaite réaliser et de la matière utilisée.

 choisir une surjeteuse

Une surjeteuse se doit donc de disposer :

  • D’une paire de couteaux
  • D’un réglage de différentiel
  • D’une capacité de travail en 3 et 4 fils minimum et 2 fils pour les plus poussées

Les indispensables de la surjeteuse

  • Les griffes d'entrainement pour le différentiel

La surjeteuse est capable de froncer le tissu ou de le tendre en fonction de la matière travaillée et de l'effet voulu. Ceci est rendu possible à l'aide des griffes d'entrainements qui sont composées en deux parties.

Au contraire d'une machine à coudre, la surjeteuse est capable de faire allez à deux vitesses différentes les griffes. Ainsi, lorsque l'on souhaite froncer le tissu, la griffe avant va plus vite que celle de derrière. Et vice verca. Elles jouent donc un rôle majeur.

  • Les couteaux de la surjeteuse 

Une machine à surjet est forcément dotée de couteaux. Tout simplement car elle ne peut coudre que sur le bord du tissu. Ainsi, elle dispose de deux couteaux. L'un supérieur qui est dit amovible. Et un autre inférieur, que l'on ne remarque jamais.

C'est le couteau supérieur qui va se déplacer et venir couper le tissu avec la lame inférieur. Il est important de les garder en bon état, d'éviter de coudre sur des épingles et d'ajuster la largeur de coupe en fonction de la marge de couture.

  • Le volant de la surfileuse

Le volent de la surjeteuse est comme celui de la machine à coudre. Il va vous servir à faire coudre votre machine, relever vos aiguilles ou tout simplement voir là où vous allez coudre. Il faut faire attention lors de la couture car il peut tourner très vite, et mieux vaut ne pas y laisser ses doigts. 

Faites également attention à ne pas laisser du fil trainer autour, car une fois qu'il commence à s'enrouler, il devient compliquer de défaire le fil.

  • Les boucleurs de la machine à surjet

Les boucleurs de votre surjeteuses sont les pièces inférieures qui, comme le nom l'indique, permettent aux boucles de se former. Souvent difficiles à enfiler, il éxiste cependant des machines avec enfilage automatique (Baby Lock). Bien souvent sur les machines modernes, l'enfilage est simplifié par un code couleur, et des boucleurs amovibles qui s'avancent lors de l'enfilage.

Les accessoires en option de la surjeteuse

La plupart des surjeteuses proposent des accessoires qui, bien qu'optionnels, facilitent le travail et améliorent la qualité du produit fini.

Vous pouvez ainsi trouver dans le commerce (en magasin spécialisé ou sur Internet) les outils suivants :

  • le pied bordure ou pied élastique : ce pied est utile pour coudre notamment un ruban sur le bord d'un tissu extensible tel le jersey,
  • le pied passepoil : ce pied sert à coudre un passepoil, c'est-à-dire un cordon entouré de tissu servant à border un ouvrage, entre deux épaisseurs de tissus,
  • le pied pose perle : il sert à poser des perles ou des paillettes sur le bord d'un tissu,
  • le pied fronceur : ce pied sert à froncer le tissu, tout en le cousant.

J’ai déjà une machine à coudre avec un point de couture de surjet. Quels sont les avantages d’une surjeteuse ? Si vous avez lu le début de l’article, vous savez qu’une surjeteuse travail avant tout en point de chainette la où la machine à coudre réalise des points noués. Donc de base, le travail obtenu n’est pas le même et la qualité non plus.

 

Les avantages de la surjeteuse?

  • Un gain de temps
  • Travail sur des matières que la machine à coudre ne peut faire
  • Une puissance impressionnante

Une surfileuse coupe et surfile en même temps. Equipée de 4 bobines, elle permet de faire divers points selon le nombre de fils utilisés et le réglage des tensions de fil de votre machine. Quand une elle fait un surfile, elle coud et coupe en même temps. Simple à utiliser, ce point de base va permettre de couper le tissu, le surjeter et l’assembler afin d’obtenir un jolie point. Pour certaines matières comme la soie, la surjeteuse va faire un rouloter tout en coupant. Cela va avoir pour effet de finir le bord comme sur un carré de soie Hermès.

 les surjeteuses bernina

Les différents points possibles avec une surjeteuse

Les machines à surjet sont toutes différentes mais elles permettent toutes de faire un certains nombre de point, dont une base de 15 points standards parmis les surjets :

  • Des surjets à 4 fils pour l’assemblage et la propreté des tissus.
  • Des surjets à 3 fils pour la propreté de tissus fins et difficiles à travailler
  • Des surjets large pour la propreté de tissus plus épais
  • Des flatlocks en 2 ou 3 fils selon le tissus et les effets voulu
  • Des roulottés ou encore appelés ourlet roulé. En 2 ou 3 fils selon le tissu, ils forment un point de bourdon très resserré.
  • Le surjet à plat ou encore le pli cousu et l’ourlet roulotté.

 les points de la surjeteuse babylock

Certaines surjeteuses plus complètes peuvent faire encore plus de chose comme par exemple la Baby lock Ovation, qui est capable de travailler avec 8 bobines de fils en même temps.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)